• PANNE DE SOMMIEL

    PANNE DE SOMMEIL.
     
     
    PANNE DE SOMMEIL.
     
     
    Panne de sommeil

    Publié par: Courrier de Portneuf
    le: 06 décembre 2017
    dans: Psychologie 

    Les scientifiques ne connaissent pas encore tout sur le sommeil. Nous savons par contre que le temps consacré au sommeil a diminué au fil des années. En moyenne, aujourd'hui, un adulte dort une heure de moins par nuit que dans les années 60. Les problèmes de sommeil ont un impact sur la concentration, l'humeur, le jugement et le système immunitaire. Pour pouvoir contrôler ces difficultés, il est important de comprendre les causes pour entrevoir des pistes de solutions.

    D'abord, on parle généralement d'insomnie lorsqu'une personne prend plus de 30 minutes à s'endormir ou reste éveillée pendant au moins 30 minutes durant la nuit ou manifeste un réveil précoce et que la durée de sommeil est en deçà de 6,5 heures par nuit. Certaines personnes ont un sommeil d'apparence normal mais le problème provient plutôt d'une sensation d'un sommeil non réparateur.

    Les facteurs psychologiques qui sont le plus souvent à l'origine des problème de sommeil sont l'anxiété, la dépression et le stress. Par exemple, les personnes anxieuses qui essaient de s'endormir à tout prix se mettront de la pression pour provoquer le sommeil et produiront ainsi malheureusement l'effet contraire qui sera d'augmenter leur stress et de cultiver des idées irrationnelles. Ces pensées peuvent entretenir l'insomnie chez ces personnes. Elles croiront, par exemple, que la journée du lendemain sera une catastrophe si elles ne dorment pas toutes les heures souhaitées, ce qui n'est pas nécessairement le cas. D'autres se laisseront envahir l'esprit par les problèmes qu'ils vivent et le stress qui en découle. Repenser à ses tracas le soir avant de s'endormir peut effectivement nous rendre incapables de trouver le calme nécessaire à l'endormissement.
     
    D'autres facteurs de nature physiologique peuvent aussi être à l'origine des difficultés de sommeil et créer indirectement une détresse psychologique: une maladie par exemple (hyperthyroïdie, insuffisance cardiaque) ou l'effet secondaire d'une médication ou d'une consommation de certains produits (caféine, nicotine, etc.)
     
    Pour traiter un problème de sommeil dû à des causes psychologiques, il faut d'abord rejeter l'idée qu'il n'y a rien à faire pour changer cela ou que c'est héréditaire. Ce sont des croyances non fondées. Ensuite, il faut adopter de bonnes habitudes: avoir un rythme éveil-sommeil régulier, prendre une heure pour se détendre avant d'aller au lit, se coucher seulement lorsque le sommeil appelle à le faire, réserver le temps passé au lit uniquement pour le sommeil et les activités sexuelles, ne pas faire de siestes durant le jour et enfin quitter la chambre à coucher si on ne dort pas pour aller faire une activité paisible en attendant le prochain cycle d'endormissement. Enfin, on peut aussi consulter un professionnel de la santé pour nous aider à traiter la cause de l'insomnie.
    « RÉUNIONS DE FAMILLEÀ LA FOLIE. »

    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :